Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Ce matin, l’humidité est encore assez forte pour autoriser la formation de bancs de stratus, mais la limite est presque atteinte puisque de belles éclaircies sont visibles à intervalles réguliers. Très vite, le Soleil assèchera la masse d’air et nous retrouverons des conditions parfaitement ensoleillées.

samedi 24 à 07:23

Station météo -
Températures Grenoble
Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Médicane Numa : intempéries meurtrières en Méditerranée

Retour à la liste

Article publié le 16/11/2017

Une dépression baptisée "Numa", responsable de l'agitation en France durant le week-end du 11 novembre (>>), provoque des intempéries sur l'Est de la Méditerranée en cette mi-novembre.

En évoluant dans un milieu de moins en moins cisaillé, cette dépression a acquis des propriétés subtropicales : un système très resserré en absence de front, une forte activité convective jusqu'en périphérie immédiate du minimum dépressionnaire et la présence d'un noyau d'anomalie chaude en surplomb du minimum de surface. Ce phénomène est depuis ce vendredi classé en tant que "Medicane (contraction de "Mediterranean Hurricane"). Comme un véritable cyclone, il se démarque par la présence d'un oeil en son sein, mesurant près de 50km de diamètre ce samedi.


Malgré sa forte ressemblance, un medicane n'est pas un cyclone tropical pour plusieurs raisons :
- le coeur chaud du medicane ne monte pas jusqu'au sommet de la troposphère (il reste en-dessous de 5-6 km) et est surplombé par un résidu d'air froid d'altitude (reste de "goutte froide" affaibli) favorisant l'instabilité, tandis que dans un cyclone tropical, l'air chaud au coeur de la dépression occupe toute la verticale jusqu'au sommet de la troposphère (10-15 km) ;
- parallèlement au point précédent, la circulation d'altitude est cyclonique lors d'un medicane (anticyclonique pour un ouragan) ;
- des eaux de surface de 20°C voire moins suffisent pour un medicane (l'air frais d'altitude compense) alors que les cyclones tropicaux se développent sur des eaux à plus de 26°C.


Medicane NUMA - image satellite Terras/Modis - samedi 18 novembre 2017

Des orages diluviens ont affecté les secteurs proches de l'Adriatique, notamment l'Italie, les Balkans et plus encore la Grèce où un bilan provisoire fait état de 15 morts en raison des inondations. Il est tombé 70 cm de neige à une altitude de seulement 800 m dans les Apennins.


Inondations meurtrières vers Néa Smýrni, Attique, Grèce - 15 novembre 2017 - Forecast Weather
Neige à Monghidoro (Apennins, Italie) - 14 novembre 2017 - Rete Meteo Amatori

Aucune amélioration en vue puisque la dépression devrait continuer à circuler en Mer Ionienne depuis le Sud de la Sicile vers les côtes grecques ce week-end.

Le phénomène est observé en moyenne une fois tous les 2 à 5 ans en Méditerranée, durant l'automne ou l'hiver. Le plus spectaculaire à ce jour fut celui du 16 janvier 1995 avec formation d'un oeil là aussi parfaitement distinct.


 
Le plus récent ayant approché des côtes françaises date du 8 novembre 2011, formé près des Baléares avant de remonter près des côtes Ouest de la Corse et au Sud du Var où des rafales de l'ordre de 150 km/h avaient été relevées.


Rafales de vent sur le Var début 2011 - Météo-France


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google