Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Les précipitations sont bien plus faibles ce matin. Elles deviendront de nouveau plus abondantes en fin de journée, et le cumul deviendra alors important, s’ajoutant aux pluies des derniers jours.

En montagne, la neige fait son apparition dès 1000/1200m ce matin, avant de remonter progressivement jusqu‘à 1800/2000m ce soir et cette nuit. Le risque d’avalanches est jugé fort, de niveau 4/5. >>



A TOUS LES UTILISATEURS DE L’APPLICATION METEO-GRENOBLE SUR IPHONE

Depuis quelques jours, Apple nous a demandé d’intégrer l’application meteo-grenoble dans notre application générale meteo-villes. Mais cela ne change rien pour vous… Il suffit de sélectionner meteo-grenoble parmi les villes EXPERTISÉES en allant sur la loupe en haut à droite, dans le sommaire. Ne tapez pas “Grenoble” dans le champ des villes car la météo automatique pour Grenoble est moins adaptée pour notre ville car il s’agit du temps prévu pour une zone plus large que notre vallée (d’où l’utilité du site meteo-grenoble.com dont les prévisions sont expertisées et beaucoup plus fines). N’hésitez pas si vous avez des questions.

dimanche 21 à 07:09

Station météo -
Températures Grenoble
Pollution : 2/10 (TRES BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Un soleil en berne : le nord de la France attend l'été

Retour à la liste

Article publié le 12/06/2016

L'été semble encore bien loin. Fraicheur, fortes pluies, inondations exceptionnelles (>>), tel est le cocktail qui nous est réservé depuis maintenant un mois.

Le soleil quant à lui est aux abonnés absents ! Hormis sur les régions bordant la Méditerranée où le soleil et la chaleur parviennent à résister, le déficit d'ensoleillement est de plus en plus marqué sur le reste du pays. C'est notamment le cas sur toute la moitié Nord de la France, où le déficit atteint des niveaux remarquables, avec des records de faible ensoleillement à la clé. La période exceptionnellement grise du 29 mai au 4 juin (aucune minute de soleil à Lille et au Bourget, 6 minutes à Paris >>) a fortement contribué à accentuer ce déficit.

Sur les 33 derniers jours, soit sur la période s'étalant du 9 mai au 10 juin, les franciliens n'ont observé que 92 heures d'ensoleillement au Bourget (Seine-Saint-Denis) ! Paris n'élève pas forcément le niveau puisque avec 106 heures seulement, le record sur cette période est largement battu (139 heures en 1984). La moyenne en temps normal tourne autour de 220 heures, soit le double des valeurs de cette année...

De plus, les prévisions ne sont guère réjouissantes. A priori, aucune réelle amélioration n'est entrevue avant une dizaine de jours. D'ici là, la fraicheur, les averses et même les orages rythmeront nos journées. Il faudra sans surprises se rendre près de la Méditerranée pour retrouver des conditions plus dignes d'un mois de juin !

Nos prévisions détaillées et mises à jour quotidiennement >>

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google