12 résultats
Chargement

Fortes chaleurs et fonte record de la banquise Arctique

samedi 18 juillet 2020

Si nous ne parlons pas de canicule sur la France, avec des températures sans gros excès en règle générale depuis le début de l'été, ce n'est pas le cas sur la zone Arctique. Au delà du cercle polaire, les températures atteignent des sommets depuis plusieurs semaines, très largement au dessus des moyennes habituelles. Sur les deux premières semaines de juillet, l'anomalie par rapport à la moyenne approche les +10°C aux abords du pôle Nord, et se montre largement positive sur l'ensemble de l'océan Arctique.

Anomalie de température en °C sur la zone Arctique (pôle Nord) du 1 au 13 juillet 2020 - NSIDC

Ceci fait déjà suite aux impressionnants records atteints en Sibérie au cours du mois de juin. Pour rappel fin juin, le thermomètre affichait jusqu'à 34.3°C à Ust-Olenek, sur les bords de la mer de Laptev, à 73°N (bien au delà du cercle polaire) ! A Kyuga (Sibérie) située à 70°N, la température moyenne observée en juin 2020 (16.6°C) était même supérieure à celle observée ... à Lorient (16.3°C) pourtant située 47.8°N.
> Retour sur cet évènement via notre actualité dédiée (>>).

Température maximale le 30 juin 2020 - jusqu'à 34°C au delà du cercle polaire Arctique - Twitter @ScottDuncanWX

 

Avec ces fortes chaleurs jusqu'aux rives de l'océan Arctique, c'est la banquise qui est mise à mal. Depuis le milieu du mois de juin, la fonte des glaces s'est accélérée... pour atteindre des niveaux records pour une mi-juillet.
Au 15 juillet, cette étendue des glaces en Arctique était estimée à 6.82 millions de km2 (donnée Zachary Labe - Université du Colorado) + de 300 000km2 en moins par rapport au précédent record historique du 15 juillet 2011. Jamais cette banquise n'avait donc été aussi peu étendue pour une mi-juillet depuis le début des analyses satellitaires il y a 40 ans.

Etendue de la banquise Arctique (en millions de km2) jusqu'au 16 juillet 2020 - Zachary Labe

Etendue de la banquise Arctique au 17 juillet (en millions de km2) - comparaison entre 2003 et 2020 - Zachary Labe

 

La fonte de cette banquise Arctique est pour l'instant la plus rapide observée pour une première moitié de juillet sur les 20 dernières années. La fonte est en effet estimée à près d'un million de km2 par semaine, et le ralentissement ne semble pas encore perceptible...

Perte de superficie de la banquise Arctique en juillet (en million de km2) - période 2002-2020 - Zachary Labe

 

De ce fait, c'est la fameuse route maritime du Grand Nord qui est désormais totalement libérée des glaces ! Il est en effet possible de rejoindre l'océan Pacifique depuis l'Europe en naviguant le long des côtes de Sibérie (via la mer de Norvège, mer de Barents, mer de Laptev, mer de SIbérie Orientale et enfin mer des Tchouktches).
Nommée "passage du Nord-Est", cette route est généralement accessible durant quelques semaines chaque année. Toutefois, en raison du réchauffement climatique, cette ouverture est de plus en plus longue et surtout hâtive. Cette année, elle était accessible officiellement depuis le 15 mai, et pourrait l'être encore de longues semaines supplémentaires...

Concentration en glace de la banquise Arctique au 17 juillet 2020 - Université de Brême