Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

L'actualité météo dans le monde en ce début Avril

lundi 6 avril 2020

Revenons donc sur les différents évènements marquants de ces derniers jours avec une actualité météorologique internationale.

Europe :

Comme la France, une grande partie du continent fut concernée par un coup de froid marqué. Si celui-ci s’est rapidement évacué au début du mois d’Avril sur l’Ouest de l’Europe, il a cependant perduré sur le Sud du continent, notamment entre la mer Noire et la Grèce.

Ces régions ont en effet été soumises à des chutes de neige parfois abondantes jusqu’à basse altitude avec un froid marqué pour la saison. On a relevé parfois plus de 60cm à basse altitude sur le Nord de la Grèce et la Macédoine entre le 1er et le 3 Avril.

Scènes enneigées en Macédoine et sur le Nord de la Grèce entre le 1er et le 3 Avril dernier - Via Severe Weather EU

 

En Espagne, ce sont les orages qui ont fait parler d’eux, notamment sur le Sud et l’Est du pays. Entre le 2 et le 3 Avril dernier ce sont de nombreux orages parfois grêligènes qui ont concerné ces zones. Des dégâts engendrés par des inondations locales ont été observés par endroit, notamment près de la côte Est du pays.

Orage fort et grêligène dans la nuit du 2 au 3 Avril à Alicante - Photo via twitter par @ruiz63

 

Depuis, le calme est revenu sur la zone et une puissante dorsale anticyclonique s’est développée sur le Centre de l’Europe. Seuls le Sud de l’Italie, l’Espagne, la Grèce, une partie de la France et les îles Britanniques se retrouvent sous un temps un peu plus perturbé :

L'Europe prsque complètement dégagée en ce Lundi 6 Avril - Image EUMETSAT via Windy

 

Amérique du Nord :

La saison des tornades a commencé au mois de Mars aux Etats-Unis, mois qui fut d’ailleurs très actif à ce niveau.

Un premier épisode tornadique ayant touché le Sud du pays entre les 2 et 3 Mars avec notamment la tornade de Nashville (Tennessee) et provoqué la mort de 26 personnes dans le pays. C’est ensuite à la fin du mois de Mars que de nouvelles tornades ce sont produites.

Les 18 et 19 Mars, 21 tornades se sont produites du Texas à l’Ohio, notamment en cours de soirée du 18 Mars. De nombreux dégâts ont été reportés et deux personnes ont été blessées.

Entre le 28 et le 29 Mars un nouvel outbreak se produit avec 20 tornades recensées dont une tornade de forte intensité (EF-3) sur la ville de Jonesboro, Arkansas. Une trentaine de personnes furent blessés par ces phénomènes tourbillonnaires.

Puissante tornade sur la ville de Jonesboro, Arkansas en direct à la télévision locale - Photo via heavy.com

Enfin, entre le 30 et le 31 Mars, 14 tornades sont recensées du Texas à la Floride en provoquant des dégâts parfois importants, notamment sur la ville d’Eufala en Alabama, touchée par une tornade d’intensité EF-2. Quelques blessés furent à déplorer à nouveau.

Depuis le début du mois d’Avril le temps est redevenu plus calme mais les services de prévisions Américains surveillent de potentielles fortes dégradations dans les prochains jours sur le Centre-Est du pays.

 

Amérique du Sud :

Le temps est de saison dans cette partie du monde avec une transition progressive vers l'automne et l'hiver et des températures qui baissent progressivement. Cependant un coup de chaleur tardif s'est produit au Chili le 2 Avril dernier.

La ville de Santiago du Chili a enregistré son nouveau record mensuel de chaleur ce jour-ci avec 33.9°C relevés, battant les 33.0°C du 10 Avril 2015.

Graphique de la température le 2 Avril dernier à la station de Santiago de Quinta Normal - via twitter @meteochile_DMC

 

Afrique :

Comme pour l’Amérique du Sud, un temps de saison concerne depuis quelques semaines le continent Africain avec un temps sec sur le Nord et des orages quotidiens sur une large bande centrale du pays.

Le 4 Avril dernier, l’un de ces systèmes orageux a pu être observé depuis la Station Spatiale Internationale. Les images capturées permettent de mettre en évidence une ligne orageuse de plus de 1200km de long entre le Kenya et la Somalie :

Impressionnante ligne orageuse sur la côte Est de l'Afrique - Image capturée depuis l'ISS

 

Cette photographie met en évidence une convergence entre vent marin et vent de terre d’une remarquable stabilité à environ 25-50km des côtes. Le vent marin souffle en effet vers l’intérieur des terres et vient buter contre le vent de terre, ce qui engendre des zones locales d’instabilité avec de très fortes pluies et orages. Ce type de phénomène peut devenir quotidien durant plusieurs semaines dans cette région du globe.

Cette convergence est d’ailleurs encore visible aujourd’hui avec un développement progressif le long des côtes Est-Africaines sur plusieurs centaines de kilomètres.

Mise en place de la convergence entre vent de terre et vent marin du Kenya à la Somalie en début d'après-midi du 6 Avril - Image EUMETSAT via Windy

 

Océanie :

C’est surement le continent où le temps est le plus perturbé depuis quelques jours. L’Australie connait depuis plusieurs semaines des pluies parfois importantes, si bien que 2020 se classe pour le moment parmi les 10 années les plus pluvieuses depuis le début des relevés météorologiques dans le Sud-Est du pays. Une très bonne nouvelle après les incendies dévastateurs ayant touché cette zone à la fin de l'année 2019.

L'Outback Australien sous les eaux le 4 Avril - photo via Packsaddle Roadhouse

 

Les précipitations y sont en effet récurrentes, notamment du Nord-Ouest au Sud-Est du pays avec des orages parfois intenses ces derniers jours. Une tornade a été observée sur la localité de Coonamble en Nouvelle-Galle-du-Sud le 4 Avril dernier.

Ce type de phénomène n’est pas commun dans cette partie du monde avec en moyenne entre 15 et 20 cas recensés par an.

Photographie via Twitter – Severe Weather Aus

 

Enfin, l’évènement qui fait parler de lui ces derniers jours. Le cyclone Harold, formé au début du mois d’Avril à l’Ouest des îles Salomon, s’est progressivement intensifié pour atteindre la catégorie 4 en journée d’hier. Les vents ont été estimés à plus de 215km/h en rafales avec une pression atmosphérique de 914hPa en son centre.

Image satellite du cyclone Harlod le 5 Avril - Image EUMETSAT via Windy

 

Celui-ci a ensuite fortement touché l’Archipel du Vanuatu il y a quelques heures où les premiers dégâts ont été signalés :

Premiers dégâts sur l'Archipel du Vanuatu ce Lundi 6 Avril - Photo via Twitter @sandravanuatu

 

En ce 6 Avril, le cyclone continue sa route vers l’Ouest/Sud-Ouest et a totalement traversé l’archipel. La catégorie 5 a été atteinte avec des vents soufflant à plus de 250km/h près de l'oeil. Les dégâts sont par endroits nombreux comme sur l’île de Santo, directement impactée :

Fortes vagues et dégâts durant le cyclone Harold sur l'île de Santo ce Lundi 6 Avril - Photo via Twitter @malapa_terence

 

Ce violent système tropical va poursuivre sa trajectoire Sud-Ouest et devrait, d’après les dernières prévisions, passer à quelques dizaines de kilomètres au Sud de l’Archipel des Fidji en journée de Jeudi, toujours avec une très forte intensité (catégorie 4) :

Carte de prévision de la trajectoire du cyclone Harold – Via Severe Weather Europe