Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Vers une douceur très printanière à partir du week-end

mercredi 1 avril 2020

Après une dernière décade de mars froide et marquée par de nombreuses gelées matinales, un tournant printanier va s'opérer en fin de semaine. Dès le week-end, de l'air très doux remontera en flux de sud avec le retour d'une atmosphère très printanière sur la France.

 

Un flux de sud dès le week-end

 

La fraîcheur prédominera jusqu'à vendredi bien que le thermomètre entamera une lente remontée. Celle-ci va s'accélérer sensiblement dès la journée de samedi avec la bascule des vents au secteur sud, en lien avec un regonflement de l'anticyclone sur l'Europe Centrale.

 

Situation à échelle continentale pour le dimanche 5 avril 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

La configuration à échelle continentale va nettement évoluer en fin de semaine. Poussé par le retour des dépressions sur le nord de l'Atlantique, l'anticyclone se décalera en direction de la France avant de rapidement se positionner au dessus de l'Europe Centrale au cours du week-end.

Le positionnement des hautes pressions sur l'Europe Centrale entraînera la bascule des vents au secteur sud durant le week-end, faisant remonter des masses d'air en provenance du Maghreb. Le contraste sera saisissant avec le flux continental vecteur d'air froid qui nous a concerné ces derniers jours.

 

Évolution des anomalies de températures à 850 hPa (vers 1500m) du mercredi 1er au jeudi 9 avril 2020 - modèle GFS via tropicaltidbits.com

 

Comme on peut le constater sur l'animation ci-dessus, les anomalies de températures vont brutalement s'inverser à la fin de la semaine. Encore fraîches (bleutées sur la carte) en journée du vendredi 3 avril, elles deviendront douces dès le lendemain avant que les anomalies thermiques ne deviennent véritablement importantes le dimanche 5 avril.

Le week-end va ainsi marquer le retour de conditions printanières. Les vents de sud et les hautes pressions auront pour effet de chasser les nuages et offrir des journées très ensoleillées sur la plupart des régions. Seuls quelques nuages pourront déborder en direction de l'océan dimanche.

 

Températures maximales prévues les samedi 4 et dimanche 5 avril 2020 - Météo Villes

 

Après une période fraîche voire froide, nous allons renouer avec des températures pleinement printanières durant le week-end. La hausse sera brutale en l'espace de 48 heures et la douceur deviendra aussi nette au nord qu'au sud en journée de dimanche. Les températures maximales seront alors comprises entre 17 et 22 degrés sur la plupart des régions françaises et le risque de gelées matinales disparaîtra totalement.

 

 

Une douceur partie pour durer ?

 

Si une légère faiblesse de l'anticyclone sur les Îles Britanniques et la Mer du Nord en début de semaine prochaine laissera s'infiltrer une petite perturbation sur l'ouest de la France lundi, le scénario majoritaire envisage une consolidation de l'anticyclone européen pour la suite de la semaine.

 

Situation à échelle continentale pour le dimanche 12 avril 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

La carte ci-dessus n'est pas à prendre au pied de la lettre en raison de l'échéance assez lointaine mais elle illustre néanmoins le scénario largement majoritaire retenu par les principaux modèles de prévisions. Les hautes pressions devraient prendre leurs aises sur le continent européen au cours de la semaine prochaine (du 6 au 12 avril), s'étalant des Açores jusqu'à la Mer Baltique en englobant tout le centre et l'ouest de l'Europe.

Si cette prévision se vérifie, nous aurons droit à l'installation durable de conditions douces sur la France (remontées d'air doux venant du Maghreb et de la péninsule ibérique). Sous les hautes pressions, le soleil dominerait les débats et nous vaudrait des après-midi souvent très printaniers, aussi bien au nord qu'au sud. Il conviendra de suivre de possibles anomalies sur les Îles Britanniques qui pourraient laisser passer quelques nuages.

Vous pouvez consulter notre bulletin de prévisions nationales pour suivre l'évolution de la situation.