Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Almanach du 4 février

1963

L'hiver 1962-1963 est le plus long du 20eme siècle - à Paris, c'est le plus froid depuis l'hiver 1879-1880 - les gelées généralisées ont commencé vers le 13 novembre 1962 et se sont poursuivies avec quelques interruptions jusqu'au 5 ou 6 mars 1963 - le sol gèle jusqu'à environ 60cm de profondeur sur la moitié nord du pays. Le froid se renforce à partir du 19 janvier où après de fortes chutes de neige, les températures atteignent des niveaux records pratiquement jusqu'au 5 février - on enregistre par exemple -27° à Ambérieux (Ain), -26° à Vichy, -23° à St Etienne, -23° à Lyon, -18° à Montpellier, -14° à Dinard, -13° à Paris - une banquise se forme à Dunkerque - les 6 et 7 février, un redoux gagne très temporairement presque toute la France, sauf l'Alsace-Lorraine, puis le froid reprend le dessus…

Records quotidiens pour de nombreuses stations françaises >>

Photo : Les 19 et 20 février, de fortes chutes de neige se produisent dans le nord, puis dans toute la France - on mesure 10 à 20cm en Région parisienne.

  • La vague de froid se poursuit : -20°C à Reims et à Mulhouse
  • Ecart important de température à La Mure : de -16.9° la nuit à 10.7° en journée !
  • Grande douceur, records de chaleur
  • Très abondantes chutes de neige sur le nord des Alpes, nombreuses avalanches et fermeture de certaines stations de sport d'hiver
  • 17° de maxi sur Montpellier
  • Redoux temporaire dans le Nord-ouest
  • Tempête
  • Fortes gelées
  • Froid avec -16° à Lyon
  • Froid intense
  • Inondations, crue de la Seine
  • Neige dans l'Ouest et le Nord
  • Froid intense
  • Aurore boréale sur Paris