Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Almanach du 27 mai

1856

Le mois de mai 1856 est extrêmement pluvieux. A la fin du mois, le niveau des cours d'eau de l'Est de la France atteignent des niveaux records. La partie basse de la ville de Lyon est rapidement submergée. Le 30 mai, de nouvelles pluies diluviennes se produisent. La digue de la tête d'or, située en amont de Lyon cède tout à coup. Une vague gigantesque submerge la rive gauche de la ville, engloutissant en pleine nuit les secteurs des Broteaux et de la Guillotière, comptant à cette époque environ 40 000 habitants. Devant l'ampleur des destructions, les plus démunis construisent des abris de fortune mais le manque d'hygiène provoque de nombreuses maladies.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>

Photo : Une rue de Lyon, sous les eaux

  • Un très violent orage de grêle éclate dans le Sud du Var (vers Pignans et Brignoles). Plus de 10 cm de grêle.
  • Fortes pluies des Cévennes à la Haute Normandie
  • Vents très forts en Bretagne, pays de Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine, fraîcheur dans l'ouest
  • Vague de chaleur exceptionnelle. On dépasse les 30° sur les 3/4 du pays (34° dans Paris, 33° à Orléans et Colmar)
  • Une tempête balaye la Normandie - nombreux dégâts de toitures - circulation des trains entre Rouen et Le Havre interrompue. Rafales à 155 km/h à La Hève.
  • Chaud
  • Violents orages dans le Nord-ouest de la France
  • Très frais, 9° de maxi sur Dijon
  • Tempête sur le Nord-ouest et le Roussillon
  • Neige sur le Pilat (42) - orage de grêle à Saint-Maxens (79) où la grêle recouvre le sol toute une journée
  • Chaleur, 35° à Bordeaux