Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Almanach du 10 juillet

1910

Début juillet : En raison des fréquents orages, la Seine et le Rhône atteignent des niveaux exceptionnels pour la saison - le 4 juillet, de la neige est signalée à 1200m d'altitude dans la haute vallée de la Loire alors que le 6 juillet, une véritable tempête d'automne balaye tout le Nord-ouest du pays.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>

Photo : La Seine monte de nouveau à Paris

  • T° maxi de 14° Amberieu (01), 15° à Saint-Étienne (42), Besançon (25) et Chambéry (73), 16° à Lyon (69) et Paris
  • Temps particulièrement maussade. La neige apparaît dés 1800 m sur les Alpes, et les températures atteignent des records de froid.
  • Les orages provoquent quelques inondations dans l'Est Grenoblois : 47 mm à Murs (84), 57 mm à Tencin (38)
  • Canicule dans le sud : 37° à Carcassonne
  • Temps frais
  • Canicule avec 35° à Paris, Metz et 36° à Carpentras
  • Canicule
  • Vague de chaleur
  • Orages partout
  • Fraîcheur record
  • Une tornade ravage la région de Bouxwiller dans les Vosges
  • Fraîcheur automnale. Pas plus de 11° à Château-Chinon et Besançon, 12° à Nancy, 13° à Boulogne-sur-mer et 14° à Paris
  • Temps très frais
  • Orages violents
  • Canicule
  • Canicule
  • Orages
  • Canicule
  • Crues de la Seine et du Rhône