Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Almanach du 16 juin

1934

Le mois de juin est déjà très chaud et très sec - les cours d'eau atteignent des niveaux exceptionnellement bas.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>

Photo : La chaleur prend de telles proportions que des plages s'organisent en bord de Seine, notamment en proche banlieue Parisienne, non loin des usines qui faisaient souvent partie du paysage de l'époque.

  • 34°C à Vizille (38), 33°C à Grenoble - très violent orage entre l'Auvergne et le Morvan. Un mésocyclone et un nuage mur rotatif sont même observés.
  • Inondations dans le Pays-Basque, en 24h il tombe 110 mm de pluie à Biarritz
  • Remontées de sable saharien du sud-ouest jusqu'à Grenoble
  • Vague orageuse en Normandie et en région parisienne. St-Martin-de-Boscherville (76), est ravagé par un torrent de boue - 4 morts.
  • Très sec et chaud
  • Orages sur Grenoble
  • Chaud dans le Sud
  • Pluvieux et très frais
  • Très frais dans le Nord du pays
  • Orages et tornades à Sarrebourg
  • Tempête surprise sur toute la moitié Nord du pays - importants dégât (arbres déracinés et toitures envolées) - rafales à 155 km/h à Langres (52), 137 km/h à Penmarch (29)
  • Gelées blanches en ras de campagne
  • Un coup de Sirocco fait monter la température à 33° en pleine nuit à Ajaccio.
  • Gelées blanches en ras de campagne
  • Une tornade ravage Vitry-sur-Seine, Alfortville, Charenton, Créteil, Joinville, Vincennes et Montreuil. Le bois de Vincennes est fortement touché.