Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement auto-financé par la publicité, mais ses revenus sont en forte baisse. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'évenement. Bon courage à tous !

Almanach du 30 juillet

1956

L'été 1956 peut être qualifié de « pourri » - aucune période de chaleur durable n'est observée, sauf près de la Méditerranée (40° au Luc-en-Provence le 8 août et 36° à Nice le 21 août) - dans la nuit du 28 au 29 juillet, une tempête automnale cause de nombreux naufrages en Manche - les 24 et 25 août, la situation n'est guère plus réjouissante avec de fortes pluies, des inondations et des températures dignes d'un mois de novembre.

Records quotidiens pour de nombreuses villes françaises >>


Photo : Un arbre coupé par le vent sur la Place du Châtelet (centre de Paris)

  • Forte chaleur
  • Violents orages à Niort et Toulouse
  • Canicule
  • Très chaud dans le sud du pays
  • 37° à Toulouse, 36° à Auxerre et 35° à Paris
  • Canicule dans le Sud du pays
  • Des orages partout
  • Orages dans la nuit
  • Canicule
  • Canicule
  • Canicule dans le Nord. 38° à Chartres, 37° à Caen et à Paris, 36° à Amiens
  • Canicule dans le Sud du pays
  • Canicule